Les territoires de la Gestion intégrée des zones Côtières (GIZC)

[VertigO] est heureuse de s’associer au symposium international Les territoires de la Gestion Intégrée des Zones Côtières qui se tiendra les 23 et 24 janvier 2013 au Centre Universitaire du Musée à Boulogne sur mer (France).

La gestion intégrée des zones côtière (GIZC) représente un cadre de référence essentiel pour comprendre les mécanismes, analyser les conflits, gérer les territoires et appréhender les enjeux pour les littoraux. La GIZC peut être à la fois un objet de recherche, interrogé notamment par des regards interdisciplinaires, un instrument opérationnel de gestion, de recomposition territoriale ou d’émergence de projets, ou encore une approche nouvelle de problèmes et de conflits exacerbés aujourd’hui dans les territoires littoraux. La diversité des disciplines mobilisées (écologie, géographie, économie, droit, sociologie…) illustre aussi la dimension interdisciplinaire des questionnements et des recherches autour de la GIZC.

Déjà en 2006 la revue publiait le dossier « Les littoraux et la gestion intégrée des zones côtières » dans le Volume 7 No 3 qui, en regroupant 17 articles, mettait en évidence les différentes dimensions de la GIZC : regards critique de chercheurs sur l’appropriation de la GIZC, bilans sur la mise en œuvre de la GIZC dans différentes parties du monde et analyse de l’apport d’une GIZC pour la gestion de problèmes côtiers ou de territoires littoraux. Ce dossier a été suivi par 3 Hors-séries : Quelle stratégie européenne pour la gestion intégrée des zones côtières ? (HS5, 2009), Gestion intégrée des zones côtières : risques et responsabilités (HS8, 2010) et Gestion durable des zones côtières et marines : nouveaux discours, nouvelles durabilités, nouvelles frontières (HS9, 2011)

En outre, d’autres articles se sont glissés dans la section courante de la revue dont celui de Valérie Morel et al s’intitulant « Réseaux et gestion intégrée des zones côtières : un regard de géographes« . Les réseaux liés à la GIZC participent activement aux recompositions territoriales en cours des territoires littoraux à différentes échelles géographiques. Cet article, proposant une réflexion théorique et exploratoire sur les relations entre GIZC, réseaux, acteurs et territoire, montre que les réseaux liés à la GIZC participent activement aux recompositions territoriales en cours des littoraux à différentes échelles géographiques.

Pour en savoir plus sur le Symposium international de 2013 : http://vertigo.revues.org/13189 ou http://www.campusdelamer.fr/?p=393


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *