Parlons d’interdisciplinarité et de gestion intégrée des zones côtières : une entrevue avec 2 chercheurs

Dans le cadre d’une entrevue conviviale effectuée lors de leur passage à Montréal, Philippe Deboudt (Université de Lille 1, France) et Hervé Flanquart (Université du littoral Côte d’Opale, France) discutent avec le rédacteur en chef de [VertigO] sur l’interdisciplinarité dans le cadre de recherches en sciences de l’environnement. Le prétexte est ici une recherche menée par ses chercheurs sur la gestion intégrée de la zone côtière (GIZC) dans le Nord de la France.

Pour approfondir le sujet de la GIZC

[VertigO] : Volume 7 numéro 3, Dossier : Les littoraux et la gestion intégrée des zones côtières

[VertigO] : Hors-série 5 : Quelle stratégie européenne pour la gestion intégrée des zones côtières ?


Eric Duchemin

Directeur et rédacteur en chef de VertigO. Professeur associé et chargé de cours à l'Institut des sciences de l'environnement de l'université du Québec à Montréal (Canada)

More Posts - Website

Appel à Contribution : Les petits territoires insulaires face aux changements climatiques : vulnérabilité, adaptation et développement

vol10no2

Coordination du numéro

Christian Bouchard (Université Laurentienne, Canada), Rolph Payet (University of Seychelles), Steve Plante (Université du Québec à Rimouski, Canada), Louis Marrou (Université de La Rochelle, France) et Éric Duchemin (Université du Québec à Montréal, Canada).

Descriptif

Dans la communauté scientifique internationale, il est généralement admis que les petites îles, qu’elles soient localisées sous les tropiques ou sous de plus hautes latitudes, possèdent des caractéristiques qui les rendent particulièrement vulnérables aux effets des changements climatiques, à l’élévation du niveau de la mer et aux événements météorologiques extrêmes (degré de confiance très élevé, IPCC, 2007) . Entre autres, on s’attend à ce que les différentes manifestations des changements climatiques aient des impacts sur les infrastructures, les établissements humains et les ressources des zones côtières, sur la biodiversité tant marine que terrestre ainsi que sur les ressources en eau dans de nombreuses îles. On s’attend également à ce que les changements climatiques aient des effets significatifs sur l’agriculture et sur le tourisme, deux piliers des économies insulaires, alors que les préoccupations sont de plus en plus grandes en ce qui concerne la possibilité d’un impact sur la santé humaine.

Ce discours général étant d’abord lié à la situation qui prévaut dans les petits États insulaires en développement (PÉID), force est de constater que les effets des changements climatiques se feront ressentir dans tous les petits territoires insulaires , PÉID ou non. Ces petits territoires insulaires peuvent se trouver sous toutes les latitudes (tropicales et subtropicales, tempérées, arctiques et subarctiques), être maritimes, fluviales ou lacustres, et être plus ou moins éloignés des rives continentales, fluviales ou lacustres. Cela ouvre la voie à considérer des îles et des archipels fort différents afin de documenter et confronter leurs situations et expériences respectives, ce qui représente l’objectif général de ce numéro thématique sur « les petits territoires insulaires face aux changements climatiques ». Cela permet également de se questionner sur la spécificité ou non des petits espaces insulaires face aux changements climatiques, ainsi que, dans ce contexte particulier, sur l’importance des littoraux et, dans le cas des îles en position maritime, sur les relations entre île et mer.

Plus spécifiquement, notre but est de publier un dossier multidisciplinaire abordant les différentes dimensions de la thématique des changements climatiques dans le contexte particulier des petits territoires insulaires et dans une perspective de développement durable. Ainsi, les textes soumis pour publication dans le dossier doivent traiter de problèmes/sujets relevant d’une des dimensions suivantes :

1) les données, signes et perceptions des changements climatiques, notamment à l’échelle locale,

2) les risques, vulnérabilités et impacts envisagés (sociaux, économiques ou environnementaux),

3) les questions de gouvernance et de gestion, la contribution des ONG et l’action citoyenne,

4) les mesures/actions de prévention, les stratégies d’adaptation et la résilience des sociétés et des territoires insulaires,

5) les réflexions et prospections quant aux changements climatiques et à leurs implications en termes de développement, et

6) les enjeux géopolitiques aux échelles régionale et internationale, incluant les revendications des insulaires et la défense de leurs intérêts ainsi que les problèmes de réfugiés climatiques insulaires.

Les textes soumis doivent être innovateurs et apporter une contribution au corpus scientifique existant. Puisque les changements climatiques et le développement durable représentent des objets d’étude ayant une forte interdisciplinarité, les textes peuvent autant provenir des sciences naturelles, des sciences sociales et humaines, des sciences de la santé, des sciences de l’environnement, etc.

Pour soumettre un texte, prière de consulter les politiques de publication de la revue disponibles à l’adresse suivante : http://vertigo.revues.org

Lors de la soumission, les auteurs doivent fournir leur nom et les coordonnées de trois réviseurs potentiels pour leur article. La revue se réserve le droit de choisir ou non les réviseurs proposés.

Échéancier

1. 15 décembre 2009 : date limite pour l’envoi d’une proposition contenant un titre et un résumé d’un maximum de 500 mots ;

2. 1er avril 2010 : date limite pour l’envoi d’un texte complet respectant les conditions éditoriales précisées sur le site de la revue à l’adresse suivante : http://vertigo.revues.org ;

3. Évaluation du texte par un comité de lecture – réponse définitive de la revue en juin 2010 avec grille d’évaluation des évaluateurs ;

4. Août 2010 : réception des textes révisés ;

5. Septembre 2010 : mise en ligne du numéro.

Sauf pour les dates du 1er décembre et du 1er avril, l’échéancier est fourni à titre indicatif.

Les propositions (résumés et textes complets) sont soumises par courrier électronique à l’adresse suivante : vertigoweb@sympatico.ca

Vous pouvez aussi nous faire parvenir en tout temps des propositions de textes pour les différentes sections de la revue. La revue accepte la soumission de textes scientifiques en tout temps.

Eric Duchemin

Directeur et rédacteur en chef de VertigO. Professeur associé et chargé de cours à l'Institut des sciences de l'environnement de l'université du Québec à Montréal (Canada)

More Posts - Website

Jean-Guy Vaillancourt – récipiendaire du prix Michel-Jurdant 2009

Jean-Guy VaillancourtL’équipe de rédaction de [VertigO] tient à féliciter Jean-Guy Vaillancourt pour son prix Michel Jurdant 2009, remis par l’Association Francophone pour le savoir. Membre du comité scientifique de la revue depuis les débuts, Jean-Guy Vaillancourt est un sociologue dont les recherches en environnement et en écosociologie ont surtout porté sur le mouvement vert, sur l’énergie, sur les changements climatiques et sur le développement durable. Son article Évolution, diversité et spécificité des associations écologiques québécoises: de la contre-culture et du conservationnisme à l’environnementalisme et à l’écosocialisme publié dans un numéro spécial de Sociologie et sociétés (1981) et son livre Mouvement écologiste, énergie et environnement. Essais d’écosociologie (1982) arrive à un moment charnière du mouvement écologiste mais aussi des recherches sciences de l’environnement.  Il a été un pionnier et a inspiré plusieurs chercheurs de la génération actuelle.

En plus d’avoir été professeur titulaire de sociologie à l’Université de Montréal (à laquelle il est encore rattaché), il a été professeur invité dans quatre autres universités québécoises, ainsi qu’à l’Université d’Architecture de Hanoï au Vietnam et à l’Université de Minas Gerais à Belo Horizonte au Brésil.

Jean-Guy Vaillancourt est le deuxième membre du comité scientfique à recevoir ce prixcréé en l’honneur de l’écologiste Michel Jurdant.  En 2004, Marc Lucotte a reçu ce prix récompensant des activités de recherche en sciences de l’environnement. Il est destiné à une personne dont les travaux et le rayonnement scientifique ont eu un effet dans la société en ce qui a trait à la mise en valeur et à la protection de l’environnement.

Eric Duchemin

Directeur et rédacteur en chef de VertigO. Professeur associé et chargé de cours à l'Institut des sciences de l'environnement de l'université du Québec à Montréal (Canada)

More Posts - Website

Journalistes scientifiques et blogs de science

Enquête sur les rapports des journalistes scientifiques avec les blogs de science.

Ce questionnaire anonyme conduit par l’association C@fetiers des sciences et par Hypothèses (Cléo) a pour objectif de déterminer l’impact des blogs de science, en tant que nouveau média, dans la construction et la diffusion du savoir scientifique. Pour la première fois, une enquête cherche à identifier les nouvelles pratiques ou les résistances des journalistes scientifiques face au chamboulement qu’introduit l’Internet participatif. L’exercice pourra être renouvelé pour suivre l’évolution des attitudes au fil des ans.

Ce questionnaire a été conçu afin de prendre en compte toutes les utilisations possibles des blogs de science, que vous en soyez familiers ou pas. Merci d’y répondre de façon la plus précise possible, la qualité des résultats en dépend. Vous pourrez laisser votre adresse de courriel à la fin de l’enquête pour être informé de ses conclusions.

Merci d’avance pour votre participation >>>

Eric Duchemin

Directeur et rédacteur en chef de VertigO. Professeur associé et chargé de cours à l'Institut des sciences de l'environnement de l'université du Québec à Montréal (Canada)

More Posts - Website

UNE NOUVEAUTE POUR LA RENTREE UNIVERSITAIRE : Section « Perspectives et débats »

En ce début d’année universitaire 2009-2010, l’équipe de rédaction de VertigO – La revue électronique en sciences de l’environnement est heureuse de publier les deux premiers articles de sa nouvelle section « Débats et perspectives ».

Dans le premier texte, Raphaël Billé, Directeur du programme Biodiversité et adaptation au changement climatique de l’Institut du développement durable et des relations internationales, nous invite à nous questionner sur la possibilité d’étendre les actions portées par un ou plusieurs acteur(s) publique(s) ou privé(s) visant à tester des pratiques ou techniques nouvelles. Concevoir et mettre en œuvre des expériences pilotes destinées à tester de nouvelles pratiques ou de nouveaux modes d’organisation est justement l’une des approches les plus répandues de l’action environnementale. Pourtant, la façon dont cette juxtaposition d’expériences est censée accoucher d’une transformation globale de nos modes de développement et de leur « contenu » environnemental demeure assez mystérieuse, voire largement mythifiée.

Dans le second texte, François Mancebo, Professeur à l’Université Joseph Fourier – Grenoble 1, tente de cerner la question complexe de l’inscription territoriale du développement durable dans les responsabilités environnementales des organisations et des firmes. Selon l’auteur les « Ecolabels et Quotas Individuels Transférables » montrent à la fois les limites et les possibilités de combiner responsabilité environnementale des organisations et politiques territoriales en matière de développement durable, en éclairant les ambiguïtés des solutions hybrides combinant durabilité forte et faible. »

Réagir aux propos des auteurs

Une particularité de cette section est la possibilité de réagir aux textes. Pour ce faire, il suffit de suivre le lien faisant le pont entre l’article et le blogue de la revue. Le blogue de [VertigO] a pour objectif de diffuser l’information interne de la revue mais aussi de créer un lieu de discussion sur des questions en sciences de l’environnement et ainsi permettre une construction de la connaissance se basant sur l’échange. Vos réactions aux textes pourront servir à la réflexion des autres lecteurs et aux auteurs. Donc, nous vous invitons à réagir.

Qu’est-ce que la section Débats et perspectives

La section Débats et perspectives, publiera des articles réflexifs de moins de 3 500 mots qui soulèvent des questionnements pertinents et scientifiquement appuyés sur la pratique et sur la recherche multidisciplinaire. Elle se démarque des autres sections de la revue du fait qu’elle n’inclue pas d’articles directement basés sur des résultats de recherche.

Les textes jugés pertinents pour cette rubrique seront évalués par deux membres du comité de rédaction, dont le rédacteur en chef. Ceux-ci décideront de la publication ou non du texte, après modifications mineures ou majeures si nécessaires.

Eric Duchemin

Directeur et rédacteur en chef de VertigO. Professeur associé et chargé de cours à l'Institut des sciences de l'environnement de l'université du Québec à Montréal (Canada)

More Posts - Website

4 nouveaux articles dans le dossier « Gouvernance et environnement »

L’équipe de rédaction de VertigO – La revue électronique en sciences de l’environnement est fière de finaliser le dossier Gouvernance et environnement : quelles échelles de construction du commun ? de son Volume 9 Numéro 1. Ce numéro regroupe 16 articles touchant la gouvernance des ressources, la participation publique, le rôle des institutions, etc.

Effet de mode à partir du début des années 1990, la gouvernance s’est immiscée rapidement dans toutes les sphères de l’action publique. Une notion polysémique sur laquelle chacun a une idée, mais dont le sens reste flou. Derrière ce concept, il est toutefois généralement question de la manière dont on décide et agit collectivement dans un domaine ou face à un problème donné. Que ce soit en matière de préservation de l’environnement ou de gestion des ressources naturelles, ces questions s’avèrent de première importance et les textes de ce dossier de VertigO – la revue électronique en sciences de l’environnement l’illustrent.

Le dossier a été coordonné par Nadia Belaidi (CNRS-UMR PRODIG, France), Nathalie Lewis (Université du Québec à Rimouski, Canada), Nicolas Milot (Université du Québec à Montréal, Canada) et Sylvie Paquerot (Université d’Ottawa, Canada).

Notre prochain Hors-série (prévu en octobre) poursuivra la réflexion amorcée par ce dossier, en proposant plus de 20 articles issus du colloque organisé par la revue en mai 2009 sur ses questions. Note prochain dossier portera sur le thème « Ville et Environnement : impacts et défis autour de la spécialisation et requalification des espaces urbains».

Pour consulter les numéros précédents : http://vertigo.revues.org/index162.html

Eric Duchemin

Directeur et rédacteur en chef de VertigO. Professeur associé et chargé de cours à l'Institut des sciences de l'environnement de l'université du Québec à Montréal (Canada)

More Posts - Website