Vol12no3 de [VertigO] : 7 articles variés dans la section courante


vol12no3La dernière publication de [VertigO] regroupe 7 articles scientifiques dans sa section courante. Dans le cadre de son article intitulé
Évaluer ex ante la pertinence de projets locaux d’adaptation au changement climatique, partant d’une expérience de terrain, Alexandre Magnan démontre qu’en matière d’adaptation au changement climatique qu’une approche méthodologique visant à éviter les maladaptations constitue réellement un angle d’entrée privilégié pour mettre en œuvre l’adaptation, car il permet d’identifier dès aujourd’hui des lignes d’action concrètes, permet de rapprocher porteurs de projets et bailleurs de fonds en élaborant des bases communes d’évaluation. Cet article rejoint les 57 articles déjà publiés sur ce thème par [VertigO] (http://vertigo.hypotheses.org/1411). De son côté l’article Trajectoires et adaptations à une crise multiple de Michel Desse, Jean-Philippe Pierre et Georges Eddy Lucien montre que la lecture des enjeux territoriaux à travers le modèle exit-voice and loyalty d’Albert Otto Hirschman permet de mieux appréhender les stratégies des personnes sinistrées. Le tout est examiné à la lueur du séisme du 12 janvier 2010 qui a ravagé Port-au-Prince à Haïti.

Les articles Dynamique de gestion de la biodiversité d’igname face au développement du vivrier marchand au nord-Bénin et Indices de structures spatiales des îlots de forêts denses dans la région des Monts Kouffé portent quant à eux sur les thèmes de la biodiversité, de la conservation en lien avec des pressions anthropiques variées et des solutions envisageables. Aussi sur le thème « conservation », mais avec un regard sociologique, l’article Des clichés protectionnistes aux discours intégrateurs : l’institutionnalisation de réserves naturelles de Clara Therville, Raphaël Mathevet et Frédéric Bioret relève que les aires protégées apparaissent de plus en plus comme des systèmes socioécologiques dynamiques et ouverts en interaction avec leur environnement. L’analyse des auteurs permet de mettre en évidence les enjeux institutionnels, organisationnels, culturels et stratégiques du réseau des Réserves naturelles de France, tout en identifiant les enjeux de l’évolution de la composition des membres de ce réseau, les risques de dérives localistes inhérents à toute politique de décentralisation et l’enjeu crucial de la coopération inter-réseaux.

Finalement, les articles La problématique éthique du développement de l’aquaculture industrielle au Canada et Renouveler la gestion du risque par l’ouverture à un système de vigilance ? abordent chacun à leurs manières certaines dérives potentielles du système alimentaire. Dans le premier article, les auteurs Louis-Étienne Pigeon et Lyne Létourneau soutiennent que le développement des fermes d’aquaculture au Canada peut être une stratégie bénéfique parce qu’il ouvre la voie à la création de lieux de rencontre entre l’être humain et la nature à travers une relation de domestication. Toutefois, ils soulignent que la mise en œuvre de techniques de pointe telle que la transgénèse menace de réduire la qualité et la diversité des relations instituées parce que ces techniques sont essentiellement des techniques modernes. De leur côté, Catherine Fallon et  ses collègues proposent une analyse contextualisée des transformations à l’œuvre dans le réseau de surveillance des maladies animales face aux menaces nouvelles dites « émergentes » suite aux changements globaux, en l’inscrivant dans le cadre de la gestion des risques. Cet article a déjà été la base d’un billet dans le carnet de recherche de la revue : L’expert : une posture en évolution.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.