[VertigO] à la commission canadienne pour l’Unesco : Louise Vandelac, co-directrice de la revue, est présidente d’une commission sectorielle

Louise VandelacLouise Vandelac, c0-directrice de [VertigO], fait valoir, à la Commission Canadienne pour l’Unesco, depuis plusieurs années l’importance de l’interdisciplinarité dans la recherche et le nécessaire arrimage entre la recherche et la société civile. Depuis un an, elle est présidente de la Commission sectorielle Sciences naturelles, sociales et humaines.  Directrice de l’Institut des sciences de l’environnement (ISE) et professeure au Département de sociologie de l’UQAM, elle met de l’avant des réflexions et analyses partagées par les membres de comité de rédaction de la revue.  Soulignons que la revue est membre de la Commission Canadienne pour l’Unesco depuis plusieurs années.

Créée en 1957, la Commission canadienne pour l’UNESCO (CCU) contribue activement aux objectifs de paix et de sécurité fixés par l’organisation, tout en faisant la promotion de la coopération entre les États dans les domaines de l’éducation, des sciences naturelles, sociales et humaines, de la culture, de la communication et de l’information. Division indépendante du Conseil des arts du Canada, la CCU fait fonction de forum autonome de consultation et de réflexion et rassemble des membres du gouvernement, des individus et des organisations.

La Commission sectorielle Sciences naturelles, sociales et humaines a plus précisément pour objectifs entre autres de mobiliser le savoir et la politique scientifiques au service du développement durable, de promouvoir les politiques et le renforcement des capacités dans le domaine des sciences, de la technologie et de l’innovation et de renforcer les liens entre la recherche et les politiques dans le domaine des transformations sociales.

Les trois commissions sectorielles ─ Éducation, Culture, communication et information et Sciences naturelles, sociales et humaines ─ ont pour mandat de faire des recommandations à la CCU et au Comité exécutif en ce qui a trait à la préparation, à l’application et à l’évaluation des programmes de l’UNESCO.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.