Louise Vandelac, nommée au Conseil scientifique du Réseau national des Maisons des sciences de l’Homme

Louise VandelacLouise Vandelac, co-directrice de [VertigO] vient d’être nommée au Conseil scientifique du Réseau national des Maisons des Sciences de l’Homme (RnMSH- France). Le Conseil scientifique du Réseau national des Maisons des Sciences de l’Homme, composé de seize membres, formule des avis sur les orientations générales et les priorités du réseau, apporte son soutien aux Maisons du réseau, assure le suivi des orientations mises en œuvre notamment en termes d’implantation régionale des MSH, de dynamiques interinstitutionnelles, interdisciplinaires et internationales. Ses compétences et sa longue expériences en sciences de l’environnement et dans les problématiques sociales émergentes seront mises à contribution.

Les 22 Maisons des Sciences de l’Homme (MSH), à l’interface du CNRS et d’une vingtaine d’universités d’autant de régions, visent à fédérer, structurer et dynamiser la recherche en sciences humaines et sociales en France. Regroupant des chercheurs et unités de recherche relevant de disciplines différentes, associées dans la conduite de projets scientifiques, marquées par une ou plusieurs dominantes qui en font un pôle de référence intellectuel, constamment renouvelé, les MSH facilitent l’accès à des équipements et à des moyens collectifs et elles favorisent l’implantation régionale ainsi que les dynamiques interinstitutionnelles, interdisciplinaires et internationales.

Cette nomination donnera à [VertigO], par le biais de sa co-directice, l’opportunité de continuer son maillage avec la recherche française et européenne en sciences humaines et sociales. Un maillage déjà initié par plusieurs partenariats de la revue avec des institutions d’enseignement, dont la Maison de la Recherche en Sciences humaines de Caen Basse-Normandie / Université de Caen, membre du réseau national des Maisons des Sciences de l’Homme.

Louise Vandelac est professeure titulaire au Département de sociologie de l’UQAM et Présidente de la Commission sectorielle Sciences naturelles, humaines et sociales de la Commission canadienne pour l’UNESCO. Elle est également membre du Conseil scientifique international de la Maison de recherche en sciences humaines de l’Université de Caen Basse-Normandie, université liée par une entente cadre très active avec l’UQAM, qui, initiée par l’ISE et par le pôle risques de la MRSH, compte à Caen le Comité de recherche et d’information indépendante sur  le génie génétique (CRIIGEN), le Centre d’étude et de recherche sur les risques (CERREV) et le département de sociologie, et à l’UQAM, l’Institut des sciences de l’environnement, le CINBIOSE et le département de sociologie.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.