Formation doctorale sur la publication SHS à l’époque du numérique

Eric Verdeil, chercheur au laboratoire Environnement Ville Société, CNRS-Université de Lyon, Codirecteur de GeoCarrefour et membre du comité scientifique de [VertigO], fait un bilan à vocation prospective d’une formation qu’il a donnée  dans le cadre de l’école doctorale SHS de Lyon.  La session de 3 jours portait sur le thème de la publication en SHS à l’ère numérique.

Un témoignage éclairant sur ce qui est, à mon sens, une formation essentielle. Le témoignage d’Eric Verdeil rejoint mes propres expériences et observations, ici, au Québec. Le monde de l’édition scientifique reste, pour la majorité des étudiantes et étudiants et dans une autre mesure  des chercheurs-es, une énigme, une boîte noire. Alors que dire de l’édition scientifique électronique qui évolue sans cesse et développant de nouveaux outils…Pour la majorité les outils sont trop souvent inconnus ou pas utilisés.

La communication scientifique évolue tranquillement mais sûrement. Des acteurs font différentes expériences qui changera certainement la manière de communiquer les recherches (Carnet de recherche, veilles scientifiques, réseaux sociaux, etc..) . En communication scientifique, un objectif est primordial : la diffusion d’une connaissance « vérifiée » et son partage.

Malheureusement, la communication et l’édition scientifique sont trop souvent oubliées dans le cadre de formation universitaire.  Pourtant, celles-ci sont au coeur du travail et des activités du  chercheur.

Pour lire le billet : Formation doctorale sur la publication SHS à l’époque du numérique, Carnet de recherche Rumor

Autres billets sur le thème :


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search